5 423 216 visites 24 visiteurs

RENCONTRE AVEC HATIM SBAI

17 avril 2015 - 12:00

Le capitaine de notre équipe fanion se livre à nous à quelques journées de la fin de saison de CFA


Bonjour Hatim, tu es au club depuis de nombreuses saisons, tu as souvent joué la montée, comment vis tu cette saison difficile ?

Hatim Sbai: "C'est clair que c'est compliqué. Je ne suis pas habitué à cette place du classement, mais on va s'en sortir. Nous avons 5 finales à jouer pour rester en CFA. L'année prochaine, on repartira mieux afin de jouer les premiers rôles.

Comment expliques-tu ces difficultés ?

H.S: "Déjà, nous avons changé de poule, je pense que la poule du Sud est plus difficile que la poule de l'Est où nous figurions l'année dernière. Après, ça n'explique pas tout, il y a également le renouvellement de l'effectif, la mayonnaise a du mal à prendre mais j'ai confiance sur cette fin de saison."

Vous restiez sur 3 bonnes performances avant votre défaite au Pontet, comment expliques tu cette défaite alors que la confiance semblait être revenue ? 

H.S: "Le groupe est très jeune, il y a eu un petit excès de confiance justement après la grosse performance face à Sète. Cette défaite est une piqûre de rappel, nous nous devons d'être concentrés à chaque match."

Il reste 5 rencontres et vous êtes relégables, dans quel état d'esprit est le groupe ? Vous envisagez la descente en CFA2 ?

H.S: "Le groupe est remobilisé, remonté pour s'en sortir. Il y a eu des discussions en début de semaine après la défaite au Pontet, j'espère que cela portera ses fruits et qu'on verra des guerriers face à Montpellier lors du prochain match."

Tu es le joueur le plus ancien au club, capitaine de l'équipe en plus, as tu un rôle particulier auprès de tes coéquipiers dans ce moment difficile ?  

H.S: "J'essaie de les aider comme je peux, notamment les jeunes et les nouveaux. L'objectif est de leur parler pour les mettre dans les meilleurs dispositions avant les matches, leur vider la tête pour qu'ils donnent le meilleur d'eux mêmes."

 

Facebook

Twitter

Commentaires

LE PARTENAIRE DE LA SEMAINE