6 069 806 visites 34 visiteurs

Cédric Tuta : "Un match avec de l'enjeu"

4 avril 2018 - 17:43

Interview de l'auteur du but égalisateur lors du match de samedi face au GF38

Bonjour Cédric. Comment te sens-tu depuis ton troisième but de la saison sous les couleurs duchéroises ?

Cédric Tuta : « Cela fait du bien ! Mais c’est mon troisième avec le club mais mon sixième cette saison ! (Il rigole) Je suis content d’avoir marqué face au GF38. Cela fait toujours plaisir, que cela soit dans le jeu ou sur pénalty. J’aurais préféré marquer plus de buts, car je suis quelqu’un d’exigeant, mais il reste six matchs et j’espère que je vais encore marquer des buts et qu’ils seront en plus décisifs ! »

 

Tu sors de deux grosses prestations face à l’US Boulogne CO et le Grenoble Foot 38. C’est ton match de repos (forcé – il était suspendu) face au Rodez AF qui t’a fait du bien ?

CT : « Je ne sais pas vraiment. Depuis quelques semaines, je me sens bien en jambes. Je ne sais pas si ce match manqué contre Rodez y est pour quelque chose, mais physiquement, je me sens bien, je me sens capable de faire les efforts qu’il faut. C’est peut-être aussi le fait d’être dans la dernière ligne droite et qu’en fonction de certains de nos résultats, on pourra regarder ailleurs que derrière. »

 

Collectivement, que penses-tu de la prestation de l’équipe lors du dernier match ?

CT : «  On a été moins bon que face à l'US Boulogne CO. On a quand même eu de bonnes phases de jeu, mais on a péché techniquement. On était moins appliqué. Après, l’état du terrain n’a pas facilité les choses, mais c’était pareil pour les deux équipes. Il nous faudra être plus rigoureux dans le jeu pour faire un bon match contre l'USL Dunkerque. »

 

Ce vendredi, tu retrouveras Djibi Banor, un bon ami à toi et ancien duchérois. Heureux de le retrouver ?

CT : « Je l’ai eu au téléphone tout à l’heure (interview réalisée en début d’après-midi). Je suis content de le retrouver, Djibi, c’est mon gars ! J’ai hâte de le battre vendredi (il rigole) ! Non, on se chambrait au téléphone, lui il me disait qu’ils allaient nous battre et moi le contraire, bien entendu. »

 

Par rapport à la façon dont s’est terminée ton aventure avec l’USL Dunkerque, tu auras un petit sentiment de revanche vendredi ?

CT : « Franchement, non. Pour moi, c’est un match comme un autre. Je ne serai pas plus revanchard qu’un autre. Je n’oublie pas ce qui s’est passé, mais sans être revanchard envers qui que ce soit. J’aurai à cœur de gagner vendredi mais surtout pour nous permettre de nous rapprocher du maintien. »

 

Comment vois-tu le match ?

CT : « Je le vois comme un match très disputé. Un bon match, avec de l’enjeu, peut-être un petit peu plus pour eux. Nous, si l’on gagne, on sera presque maintenu alors qu’eux, s’ils perdent, cela peut vraiment les mettre dans une mauvaise posture. Il y aura de l’enjeu pour les deux équipes dans ce match, en espérant que cela soit nous qui en sortions gagnant.

 

Karim Mokeddem disait samedi en conférence de presse après le match de Grenoble qu’en cas de victoire, vous auriez « un pied et trois orteils en National » pour la saison prochaine. C’est ton sentiment ?

CT : « Oui, je suis tout à fait d’accord avec lui. En cas de victoire, le maintien sera quasiment acquis. Mais le championnat est vraiment bizarre : un week-end, tu joues le maintien, le suivant tu as l’impression que tu joues la montée. Le maintien passe d’abord par une victoire vendredi face à Dunkerque, un match sur lequel on est vraiment concentré, le reste, on verra. On a notre destin entre nos pieds et j’espère que l’on aura 37 points vendredi soir après le match. Personnellement, je pense qu’il y a quelque chose à faire, je pense qu’on n’est pas à notre place, mais on a fait des erreurs et on les paye au classement, forcément. »

 

Un dernier mot ?

CT : « Supporters, venez nombreux nous encourager ! On aura besoin de vous ! J’espère leur offrir la victoire et poursuivre sur notre spirale positive en enchaînant sur une troisième victoire consécutive. Cela ferait un bien fou à tout le monde : au groupe et au staff notamment ! Une victoire laissera présager quelque chose de bon et enverra le signal que nous sommes encore là, que l’on n’est pas mort ! »

 

+ La fiche de Cédric Tuta

+ Le groupe Seniors 1

+ Le classement

 

Facebook

Twitter

 

Commentaires